Instruments et techniques de paiement : Quelles sont les différences ?

Avant de parler des techniques de paiements utilisées dans les transactions internationales, il est important de bien faire la distinction entre les instruments de paiement et les techniques de paiement. C’est le but de cet article.

En termes simples, un instrument de paiement a pour finalité le transfert des fonds du payeur vers le payé ; soit le débit du compte du payeur et le crédit du compte du bénéficiaire. La technique de paiement quant à elle a pour but de s’assurer que toutes les conditions sont réunies pour que le paiement soit effectué. On parle aussi de technique de sécurité de paiement. L’objectif premier d’une technique de paiement est d’éviter le non paiement. Le technique de paiement englobe l’instrument de paiement comme on peut le voir dans le schéma ci-dessous.

Lorsque les parties (importateur et exportateur) établissent le contrat, il est préférable d’indiquer quelle technique et quelle instrument de paiement seront utilisés pour éviter des malentendus et des déceptions plus tard.

Une remise documentaire peut très bien être utilisée avec un virement ou un chèque ou une lettre de change comme instrument de paiement. Tout dépend de ce qui a été convenu entre les parties.

Image des techniques vs instruments de paiement

Après cette brève introduction, nous allons nous intéresser plus en détail aux instruments de paiement dans un premier temps et ensuite aux techniques de paiement.

Les instruments de paiement

L’instrument de paiement est la forme matérielle qui sert de support au paiement. C’est le véhicule monétaire qui annule la dette contractée auprès du créancier. Les principaux instruments de paiements utilisés à l’international sont : le virement, le chèque, la lettre de change, le billet à ordre et la carte bancaire.

Tous les instruments de paiement nous sont familiers et leur utilisation au niveau national est assez simple. Mais c’est tout autre chose quand ils sont employés au niveau international comme nous le verrons plus tard.

La carte bancaire est surtout utilisée pour l’achat des échantillons d’un produit lorsque l’importateur ou son représentant se trouve dans le pays de l’exportateur. Il présente l’avantage de permettre un transfert de fonds presque instantané. Son utilisation est souvent limitée à cause des plafonds associés.

S’il n y a pas de limite de montant (si ce n’est la provision sur le compte du tireur) à l’émission d’un chèque, ce moyen de paiement est peu utilisé à cause des délais de traitement particulièrement long à l’international.

Le virement est de loin le moyen de paiement le plus utilisé par les entreprises dans les échanges commerciaux.Les délais de traitement au niveau international ont été raccourcis grâce à la mise en place de réseaux comme SWIFT.

Enfin, les effets de commerce (Lettre de change et Billet à ordre) ne sont pas beaucoup utilisés à cause des exigences règlementaires qui diffèrent quand on passe d’un pays à un autre. Il faut donc se mettre d’accord sur la règlementation à appliquer en cas de litige. Et cela ne simplifie pas les choses alors qu’il y a déjà pas mal de problèmes à résoudre.

Ce qu’il faut retenir : Instrument de paiement = Moyen de paiement pour transférer les fonds de l’acheteur vers le vendeur et ainsi annuler la dette.

Les techniques de paiement

Les techniques de paiement concernent les méthodes utilisées pour actionner ou activer le moyen de paiement prévu dans le contrat. Elles sont rattachées à l’organisation et à la sécurité du règlement ainsi qu’à la vitesse avec laquelle il sera réalisé. Grâce à ces techniques de sécurité de paiement, l’exportateur expédie les marchandises avec une quasi certitude d’être payée. L’importateur ne peut prendre possession des biens qu’en échange d’un instrument de paiement.

La complexité de la technique de paiement augmente avec le niveau de garantie souhaité par l’exportateur. Plus la garantie de paiement est sûre, plus la technique sera élaborée et plus sa mise en oeuvre sera coûteuse. Une technique ne peut pas être adaptée à toutes les situations et doit être choisie au cas par cas.

Il est important aussi de noter qu’une technique de paiement apporte la sécurité aux deux parties et pas à une seule. C’est pourquoi les banques de chacune des parties prélèvent des frais lors de l’utilisation d’une technique de paiement. Ceci renforce l’importance de bien mettre par écrit dans le contrat quelle technique et quel instrument sera utilisé. Il y aura des conséquences financières de part et d’autres.

Les techniques de paiement sont utilisées quasi exclusivement dans les transactions internationales.  On compte parmi elles : l’encaissement direct, le contre remboursement, la remise documentaire, le crédit documentaire et ses variantes, la Lettre de crédit Stand-By.

Il n’est pas obligatoire d’utiliser une technique de paiement dans les transactions internationales, mais c’est fortement conseillé pour se prémunir contre les risques. Et ils sont assez nombreux. L’utilisation des instruments ou techniques de paiement dépend du degré de confiance entre l’importateur et l’exportateur. Si le degré de confiance est élevé, un instrument de paiement suffira. Sinon, il faudra un filet de protection, une technique de paiement.

En conclusion, j’espère que cet article vous aura permis de bien cerner la différence entre les instruments et les techniques de paiements. La différence est finalement très simple et peut être résumé ainsi :

  • Instrument de paiement = Moyen de paiement pour le transfert de fonds qui annule la dette auprès du créancier.

  • Une technique de paiement englobe des instruments de paiement et a pour but principal la sécurité du paiement.

 

 

,

23 Responses to Instruments et techniques de paiement : Quelles sont les différences ?

  1. kev 31 octobre 2014 at 0 h 35 min #

    Bravo pour votre site web, complet et clair

    • Webmaster 1 novembre 2014 at 23 h 13 min #

      Merci pour vos encouragements. ça fait plaisir de voir que le contenu du site est utile.
      Merci à tous les fidèles lecteurs.

  2. laouali abdoussalam 7 avril 2015 at 16 h 32 min #

    Merci a vous c’est virement très clair

    • Clpaiements 29 avril 2015 at 21 h 26 min #

      Merci beaucoup. ça fait plaisir de voir que le travail effectué est utile.

  3. Djibril Ndiaye 22 juin 2015 at 18 h 22 min #

    Explications claires et enrichissantes.

    • Clpaiements 7 juillet 2015 at 22 h 15 min #

      Merci Djibril

  4. Mariam 21 octobre 2015 at 17 h 39 min #

    Merci beaucoup et très sincèrement pour tous vos effort! Les explications sont tellement simples à comprendre, c’est vraiment très pratique !!!!

    • Clpaiements 27 octobre 2015 at 22 h 48 min #

      Bonjour et merci pour votre commentaire.
      ça fait plaisir de voir que les informations sont utiles.
      A bientôt

  5. kamro tee 26 décembre 2015 at 9 h 33 min #

    je suis satisfaite merci beaucoup

    • Clpaiements 2 janvier 2016 at 10 h 40 min #

      Merci à vous. Content que vous ayez compris. A bientôt sur le site.

  6. gerard 15 janvier 2016 at 15 h 06 min #

    Bonjour aider moi a trouver une reponse sur cette question pourquoi le mode et la technique de paiement adequàt n’offre pas toujour les meme securite pour le créancier

    • Amine 11 mai 2016 at 21 h 12 min #

      Prenant l exemple du crédit documentaire , cette technique de paiement présente 3 formes de paiements : crédit documentaire (credoc) révocable , credoc irrévocable et finalement credoc irrévocable confirmé.
      Credoc révocable :il peut être annulé ou amendé par l importateur.Donc il présente peut de sécurité .
      Credoc irrévocable :il peut être annulé jusqu au prévention de la banque émettrice .il présente une sécurité moyenne
      Credoc irrévocable et confirmé : les deux banque s engagent ; notificatrice (de l exportateur) et émettrice ( de l importateur )ils couvrent le risque pays , risque politique et risque de non transfert bancaire . Il présente une bonne sécurité.

  7. Asma 18 mars 2016 at 10 h 27 min #

    Merci pour votre article

    Svp je veux bien avoir des informations conçernant la réglementation des moyens et techniques de paiements.

    Merci d’avance.

    Bonne journée

  8. HANENE TUNISIA 22 avril 2016 at 13 h 41 min #

    BRAVO POUR LE CONTENU BREF ET TRÈS BIEN EXPLIQUE.

    • Clpaiements 5 mai 2016 at 20 h 49 min #

      Merci à vous.

  9. awal rona 8 mai 2016 at 21 h 31 min #

    Merci vrement et je suis très bien satisfait

  10. ndikwa asbaki Angilbert 9 mai 2016 at 11 h 34 min #

    merci

  11. matichrist traore 1 juin 2016 at 19 h 19 min #

    Félicitation pour ce bref et si compréhensible résume! Très pratique merci

  12. chouina 4 juin 2016 at 18 h 46 min #

    Merci beaucoup

  13. mehdi Bennani 5 novembre 2017 at 15 h 23 min #

    Bonjour , c’est un bref résumé mais tres riche en informations utiles , merci .

    J’aimerais bien savoir quels sont les aspects juridiques des instruments de paiments , je serai tres reconnaissant , merci .

    • Clpaiements 14 novembre 2017 at 21 h 26 min #

      Bonjour,

      je vous conseille le livre Instruments de paiement et de crédit de l’auteur Stéphane Piedelièvre pour les aspects juridiques des instruments de paiement.

  14. Audrey 21 novembre 2017 at 23 h 17 min #

    Bonjour
    J’aimerais connaître la différence entre le paiement par chèque et celui effectué par carte ! Aussi savoir pourquoi l’avis de prélèvement est considéré comme un dérivé du virement bancaire ! Merci
    Cordialement

  15. Jamaldine Lz 13 octobre 2018 at 11 h 14 min #

    Bravo ! Un très bon article clair et simplifié

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.