Terminal de Paiement Electronique : différents types et logiciels installés

Le Terminal de Paiement Électronique (TPE) est un appareil utilisé par les commerçants pour l’acceptation et le règlement des transactions par cartes bancaires. Cet appareil électronique réalise principalement trois fonctions : la lecture des données d’une carte bancaire avec saisie éventuelle de code PIN, la communication avec les systèmes des banques acquéreurs et l’enregistrement des transactions. Dans le moyen et gros commerce, le TPE est relié directement à une caisse enregistreuse.

Le TPE joue un rôle central dans la relation entre le commerçant et son client d’une part et entre le commerçant et la banque d’autre part. Le TPE doit permettre l’acceptation des cartes émises en France et hors de France et se conformer à un cahier de charges stricte qui exige le respect de normes de sécurité très élevées. Les industriels doivent recevoir un agrément pour la fabrication et la commercialisation des TPE. En France, ces agréments sont délivrés par le GIE Cartes Bancaires qui s’assure que le TPE fabriqué répond aux spécifications. La liste des équipements monétiques agréés dont les TPE peut être téléchargée sur le site cartes-bancaires.com.

Comment le TPE lit-il la carte ?

Le terminal de paiement électronique possède deux lecteurs pour lire une carte : le lecteur de carte à puce et le lecteur de piste magnétique.

  • Les TPE avec lecteur de piste magnétique sont capables de lire uniquement les cartes à piste, donc pas équipées d’une puce. Ce dispositif de lecture n’offre quasiment pas de sécurité et n’est pas recommandé par les réseaux Visa et MasterCard. Mais ce type de TPE reste encore utilisé dans certains pays comme les états-unis par exemple qui n’ont pas encore migré vers le standard EMV.
  • Les TPE avec lecteur de carte à puce sont capables de lire à la fois les cartes à piste et les cartes à puce (Smartcards en anglais). Les raisons sont historiques. Les cartes à puce sont apparues après les cartes à piste. Les TPE, qui avaient un lecteur de piste magnétique, ont été équipés avec un lecteur supplémentaire pour pouvoir lire les cartes à puce. Si la carte utilisée pour la transaction possède une puce, alors le TPE lira la puce. Sinon, il lira la piste magnétique de la carte.

Dans tous les pays de l’espace SEPA, les TPE peuvent lire les cartes à puce. C’est une des conséquences de la mise en oeuvre du projet SEPA Cards Framework, dont le but était la création d’un cadre d’interopérabilité pour l’utilisation des cartes dans toute la zone SEPA dans les mêmes conditions techniques, juridiques et de sécurité.

Quels sont les différents types de TPE ?

Il en existe essentiellement deux types : les TPE fixes et les TPE mobiles

Les TPE fixes

Le TPE fixe est adapté pour une utilisation immobile. Une fois installé, ce TPE ne peut pas être déplacé ou transporté facilement. Généralement posé à proximité d’une caisse, on lui ajoute un clavier numérique mobile (le pinpad) qu’on présente au client pour la saisie de son code personnel. Pour ces raisons, ce type de TPE est plutôt utilisé par des commerçants sédentaires. L’image à la une de cet article est celui d’un TPE fixe avec pinpad.

Parmi les TPE fixes, on compte aussi les TPE intégrés comme par exemple les distributeurs automatiques de carburants, les caisses automatiques de parking, les bornes de péage, certains distributeurs de boissons, etc.

Les TPE mobiles

Les TPE mobiles sont destinés aux situations où le paiement ne se fait pas à la caisse. Ces appareils fonctionnent un peu comme les téléphones sans fil. Ils sont composés d’un socle fixe, qui sert de recharge électrique et d’une partie mobile qui peut s’éloigner de la base de quelques mètres. C’est le cas des TPE à liaison infrarouge qui est beaucoup utilisé dans les bars et les restaurants.

Certains TPE mobiles sont équipés d’une puce GPRS qui permettent aux marchands ambulants ou artisans taxis par exemple d’accepter les règlements par carte bancaire et d’effectuer les télétransmissions comme un téléphone mobile.

Image d'un TPE mobile GPRS avec lecteurs de carte à puce et de piste magnétique

TPE mobile GPRS avec  lecteurs de carte à puce et de piste magnétiques

Les TPE spéciaux

Les TPE spéciaux  sont des TPE utilisés par les professionnels de la santé. On les dit  » bi-fente  » parce qu’ils peuvent lire la carte VITALE du patient, télétransmettre la feuille de soins au Centre de Sécurité Sociale et encaisser directement avec la carte, le prix de la consultation.

Quelque soit le type de TPE, Il doit être capable de communiquer avec la banque Acquéreur lorsque c’est nécessaire. Cette communication entre le TPE et le Serveur d’Autorisation Acquéreur se fait soit par une ligne analogique, soit par connection GPRS (réseau mobile), soit par connexion ADSL (Internet).

La communication par ligne analogique est fortement déconseillée pour des raisons de coûts qui peuvent atteindre jusqu’à des centaines d’Euros par mois. Pour les communications en GPRS ou ADSL, il est recommandé d’être en abonnement illimité. Cela ne coûte pas très cher et et permet de l’utiliser autant que nécessaire pour le même prix.

Près de 95% des commerçants louent leur TPE pour éviter de prendre le risque d’avoir un matériel dépassé. En effet, l’évolution du matériel, des différents moyens de paiement (téléphone sans contact, carte de crédit sans contact) et des nouvelles normes bancaires, se fait à une vitesse vertigineuse. Et un changement de TPE peut être nécessaire pour capter de nouveaux clients. Mais cela ne signifie pas qu’il est toujours avantageux de le louer. Dans certains cas, il vaut mieux le payer. Le commerçant doit calculer la dépense en tenant compte de ses contraintes et besoins spécifiques avant de prendre une décision.

Les logiciels des TPE

Il faut voir le TPE comme un petit ordinateur avec un système d’exploitation et des logiciels. Sans logiciel, un TPE ne peut pas rendre de services. En France, le logiciel standard du TPE permet, en raison de l’interbancarité, d’accepter par défaut les cartes CB, Mastercard, Maestro, Visa, Visa Electron et Moneo. Mais il existe d’autres logiciels qui peuvent être installés sur le TPE pour réaliser d’autres fonctions et répondre ainsi à certains besoins plus spécifiques.

Voici une liste des principaux logiciels disponibles sur le marché. Cette liste n’est pas exhaustive, mais donne une idée des besoins courants des commerçants auxquels ces logiciels apportent une réponse.

  • Logiciel AMEX : La principale fonction consiste en l’acceptation de cartes AMERICAN EXPRESS

  • Logiciel PNF pour la gestion sur le TPE du paiement en plusieurs fois (Facilité de paiement en 3 ou 4 fois en partenariat avec la banque). Lorsque l’utilisation met sa carte dans ce genre de TPE, un message s’affiche à l’écran l’invitant à choisir s’il veut payer une une ou en plusieurs fois.

  • Logiciel pré-autorisation : Ce logiciel permet de faire une réservation de fonds sur le compte du client pour être sûr qu’il en disposera à la fin de la transaction. Lire l’article sur la pré-autorisation si vous voulez en savoir davantage sur le sujet).

  • Logiciel NFC SANS CONTACT (Logiciel  EMV sans contact pour les TPE équipés du module contactless technologie NFC EMV) : Si vous effectuez un paiement sans contact sur un TPE, alors c’est ce logiciel doit y être installé.

  • Logiciel Cetelem Aurore (Pour accepter la carte Aurore) : La carte Aurore est acceptée par toutes les enseignes du Réseau d’enseignes agréées Aurore. La possession de la carte signifie aussi adhésion à un programme de fidélité proposé par Aurore.

  • Logiciel Cofinoga (Pour accepter la carte Cofinoga) : La carte Cofinoga est acceptée par toutes les enseignes du Réseau d’enseignes agréées Cofinoga

  • Logiciel  CB Vente A Distance : C’est un logiciel qui doit être installé sur le TPE si le commerçant fait de la vente à distance.

  • Logiciel CHINA UNION PAY : Ce logiciel permet d’accepter cartes émises par des banques chinoises. CUP en Chine est équivalent au CB en France. C’est le réseau de cartes à travers lequel les banques chinoises échangent leurs flux monétiques.

  • Logiciel JCB : Ce logiciel permet d’accepter cartes émises par des banques japonaises. JCB au Japon est équivalent au CB en France. C’est le réseau de cartes à travers lequel les banques japonaises échangent leurs flux monétiques.

  • Logiciel Diners Club : Il permet d’accepter les cartes Diners Club.

La plupart des TPE à l’étranger accepte les cartes suivantes : Mastercard, Maestro, Visa, Visa Electron et Amex.

Le commerçant n’est pas libre de mettre à jour son TPE n’importe comment. Il doit signer un avenant de contrat ou souscrire un contrat spécifique avec sa banque avant de procéder à la mise à jour du TPE.

Comme pour les ordinateurs, il peut y avoir un problème d’incompatibilité des logiciels. Il vaut mieux de renseigner auprès de sa banques ou de son fournisseur de TPE avant de procéder à toute modification.

En conclusion, le TPE est une pièce maitresse dans la réalisation des transactions et les échanges de flux en monétique. Les TPE fixes et mobiles apportent des solutions à différents besoins de commerçants avec leurs avantages et leurs inconvénients. Pour qu’un TPE fonctionne et fournisse le service attendu, un ou plusieurs logiciels doivent y être installés.

3 Responses to Terminal de Paiement Electronique : différents types et logiciels installés

  1. Mr Pinpad 3 novembre 2015 at 14 h 46 min #

    A noter aussi, les différents type de connexion des terminaux. Il peuvent se connecter aux serveurs des banques via la ligne RTC, en IP par internet ou en GPRS/3G selon le modèle. Il est judicieux de réfléchir au mode de connexion avant d’acheter son terminal. Par exemple, un taxi aura besoin d’un terminal GPRS ou 3G pour qu’il puisse faire les demande d’autorisation où qu’il soit.

    • Clpaiements 2 décembre 2015 at 21 h 54 min #

      Merci pour vos commentaires et précisions très utiles.

  2. BILE 18 avril 2019 at 12 h 22 min #

    Je souhaiterais avoir le contact de l’entreprise qui a fabriquer le boitier (ou la coque) du TPE.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.