Pré-autorisation : Définition et avantages pour l’accepteur

Lors d’un paiement par carte, la pré-autorisation est faite lorsque le montant final de la transaction est inconnu. Quand par exemple, vous utilisez une carte dans un DAC (Distributeur Automatique de Carburant) pour acheter de l’essence, le montant final à payer n’est connu qu’après le service.

On comprend vite pourquoi le commerçant ne peut pas se permettre de laisser les clients se servir et ensuite d’introduire leurs cartes pour payer, particulièrement aux heures closes de la station service. Ce serait trop facile pour les personnes malhonnêtes de partir avec le carburant sans payer.

Une pré-autorisation a lieu lorsque vous initiez la transaction. Elle permet à l’accepteur, le  commerçant, de s’assurer non seulement que la carte présentée est bien valide, mais aussi qu’il sera payé puisque qu’une réservation des fonds sur le compte rattaché à la carte a lieu lors de la pré-autorisation.

La pré-autorisation présente, par conséquent, de nombreux intérêts. Dans la pratique, on rencontre ces situations principalement lors des paiements

  • aux Distributeurs Automatiques de Carburant (DAC)

  • pour les locations de biens et de services comme par exemple dans les hôtels.

Dans la suite, nous nous intéresserons aux DAC et détaillerons les flux échangés pendant l’achat du carburant.

Pré-autorisation avant la distribution du carburant

Schéma des flux échangés pendant la pré-autorisation avec le montant estimé

Flux échangés pendant la pré-autorisation avec le montant estimé

Le porteur insère sa carte. Il choisit son carburant et ensuite compose son code confidentiel à la demande de l’automate. C’est alors que survient la pré-autorisation. En dehors du montant qui est estimé, il n’y a pas de différence une autorisation et une pré-autorisation. Les mêmes circuits et flux sont utilisés comme dans un modèle à 4 coins classique. Les échanges entre l’acquéreur et l’émetteur se font à travers un réseau d’autorisation (e-RSB, Visa ou MasterCard) comme vous pouvez le voir sur le schéma ci-dessus. La pré-autorisation est émise au Serveur d’Autorisation Acquéreur (SAA) qui le transmet au Serveur d’Autorisation Émetteur (SAE) avec le montant estimé. Ce montant s’élève généralement entre 100 et 150 euros et correspond à une estimation du prix de la quantité maximale de carburant pouvant être acheté par un client. Si tous les contrôles sont passants, alors l’émetteur bloque le montant envoyé dans le flux de pré-autorisation. Cela se fait en diminuant le plafond de paiements de la carte ou en tapant dans la réserve de crédit revolving si c’est une carte de crédit. Cette réservation est la garantie de paiement de l’accepteur une fois que le client aura terminé la distribution de carburant.

L’Autorisation finale après la distribution du carburant

Lorsque le porteur termine la distribution du carburant, le DAC connait le montant final. Que se passe-t-il alors ? Déjà il est important de dire que le porteur ne fait plus rien. Il est totalement passif dans ce qui va suivre. Tout se passe entre les machines sans aucune intervention de sa part. Et c’est cela qui rend la pré-autorisation vraiment intéressante pour les commerçants.

Demande de redressement pour annulation du blocage initial

Schéma des flux échangés pendant le redressement avec le montant estimé

Flux échangés pendant le redressement avec le montant estimé

Dans un premier temps, l’automate produit un message de redressement à destination de l’émetteur. Le redressement, aussi appelé message d’annulation de l’autorisation, annule le blocage du montant de la pré-autorisation. Comme on peut le voir ci-dessus, les circuits empruntés par les flux sont exactement les mêmes comme dans le modèle à 4 coins. La décision de déblocage revient à l’émetteur.

Demande d’autorisation avec le montant final maintenant connu

Flux échangés pendant l'autorisation avec le montant final

Flux échangés pendant l’autorisation avec le montant final

Ensuite dans un second temps, l’automate émet une autorisation avec cette fois le  montant final connu. Pour un DAC, le montant final est toujours inférieur ou égal au montant initial estimé lors de la pré-autorisation. Ce montant ayant été débloqué pendant le redressement, les fonds sont disponibles pour l’autorisation finale qui se fait dans la foulée. L’émetteur envoie une réponse positive et l’opération est enregistrée dans l’automate et prête pour la télécollecte.

Il est important de noter qu’un message de redressement n’est pas obligatoire dans tous les réseaux. Sur le réseau MasterCard par exemple, le message d’autorisation transmis après la distribution du carburant suffit. L’émetteur fait d’une pierre deux coups avec ce flux : l’annulation du blocage du montant de pré-autorisation et le débit du montant final connu.

Remarque : Le redressement peut dans certains cas causer quelques soucis au porteur de la carte. Il arrive que l’émetteur ne débloque pas le montant estimé tout de suite, mais un ou plusieurs jours plus tard. Comme conséquence, le porteur peut se voir refuser certains paiements parce que son plafond est atteint ou dépassé. Il doit alors prendre rapidement contact avec sa banque s’il n’a pas d’autres solutions. Généralement, la banque solutionne le problème assez rapidement.

Particularités des Paiements pour les Locations de Biens et de Services (PLBS)

Pour les locations de biens et de services comme dans les hôtels par exemple, les principes présentés ci-dessus sont valables. Mais il y a une particularité. Le montant estimé peut dans certains cas être inférieur au montant final que le client doit payer. Que se passe-t-il alors dans ce cas ?

Le montant final à demander à l’émetteur est soumis à certaines limites. Dans la très grande majorité des cas, il ne doit pas être inférieur ou égale au montant initialement estimé. Et quand, le montant final peut excéder le montant initial, ça ne peut pas aller au delà de 115 % du montant estimé.

Si le client doit payer un montant supérieur au montant final maximal autorisé, alors le commerçant devra indiquer le montant final dans les limites imposées par le réseau et ensuite il devra demander un paiement supplémentaire au client.

Autre particularité : une pré-autorisation a un délai d’expiration qui est généralement de 30 jours. Le commerçant doit demander le paiement du montant final avant ce délai d’expiration. Sinon, il risque un non-paiement.

Voilà, j’espère que cet article vous a permis de comprendre ce qu’est la pré-autorisation et les avantages que cela présente pour les accepteurs. N’hésitez pas à faire des commentaires ou à poser des questions si vous avez besoin d’éclaircissements.

,

51 Responses to Pré-autorisation : Définition et avantages pour l’accepteur

  1. ELKINS, Robert 3 septembre 2014 at 10 h 16 min #

    Attention avec le pré-autorisation (carte VISA). Le montant estimé est imputé au plafond de votre carte, qui est normale, mais quand le commerçant annule la pre-autorisation (par ex. caution rendu pour un vehicule de location) le montant de pre-autorisation n’est pas annulé dans le calcul de votre plafond en cours.

    • Webmaster 3 septembre 2014 at 23 h 49 min #

      Merci de l’intérêt que vous portez à mon blog. Si vous affirmez cela, je suppose que vous devez avoir vécu la situation.
      Je vous crois. Mais je me demande dans ce cas, quel est l’intérêt de l’annulation de la pré-autorisation ? Ce n’est pas très logique.
      Et à partir de quand, le montant de la pré-autorisation est-il annulé du plafond de paiement ?
      Si vous avez des réponses à ces questions, je vous prie de répondre. Merci d’avance.

      • Elkins, Robert 12 septembre 2014 at 14 h 48 min #

        Mes réponses.

        Pour moi, la date de l’annulation de la pré-autorisation confirme que cette « transaction » est terminé entre le commerçant et son client avec un impact financier de 0.
        Par contre, la banque considère que la pré-autorisation est annulé après 30 jours en ce qui concerne le plafond, (La banque calcule le montant imputé au plafond sur la base de 30 jours glissant). J’ignore comment et à quelle date la banque prends en compte l’acte d’annulation par le commerçant.
        Cordialement

        • fred 25 août 2016 at 1 h 19 min #

          Bonjour,
          le plafond n’est pas sur 30 jours glissant (c’est le retrait au DAB qui l’est) mais généralement du 26 du mois au 25 du mois suivant et débit au 30.
          lors de la pré autorisation (qui est faite pour s’assurer de la capacité de paiement) le plafond est diminué du montant de la pré autorisation… ce qui est logique sinon si d’autres achats peuvent s’effectuer et le solde du plafond ne permettrait pas au commerçant d’être « garanti ».
          Par contre pour moi le plafond vient se réincrémenter le 26 du mois…
          Cdt

  2. LDB 28 février 2015 at 12 h 33 min #

    Bonjour,
    Comment savoir la durée de la pré autorisation ? Peut elle être illimitée dans le temps ? Vous indiquez qu’elle expire dans le délai de 30 jours, sur quel fondement ?
    Merci,
    Cordialement

    • Clpaiements 3 mars 2015 at 22 h 42 min #

      Bonjour, la limite de 30 jours est fixée par les réseaux de cartes (Visa, MasterCard et Autres). Le but est justement d’éviter que la pré-autorisation et le blocage des fonds associé soient illimités dans le temps. Si le commerçant ne clôture pas la pré-autorisation dans ce délai, il n’a plus aucune garantie d’être réglé. Pourquoi les réseaux ont choisi 30 jours et pas 10 ou 40 jours ? Je pense qu’ils pensaient probablement à la durée maximale de séjour dans un hôtel. Les hôteliers utilisent massivement la pré-autorisation et il fallait leur donner suffisamment de délai. Pas trop court et pas trop long.

  3. azri 13 mars 2015 at 8 h 41 min #

    Bonjour ..
    j’ai qqle questions svp ,
    # après l’annulation de ma réservation d’hôtel , faut que l’hôtel clôture la pré autorisation , dans ce cas le montant se libère immédiatementt ?

    # Et si l’hôtel ne clôture pas la pré autorisation , alors faut que j’attends 30 jours afin que le montant se libère ?

    Merci d’avance

    • Clpaiements 16 mars 2015 at 20 h 45 min #

      Bonjour,
      c’est exactement cela. Lorsque l’hôtel clôture la pré-autorisation, le montant se libère immédiatement.
      Sinon, ce sera seulement après le délai de 30 jours. Et dans ce cas, la clôture sera effectuée automatiquement par le réseau de cartes pour délai dépassé.
      Je reste à votre disposition si vous avez besoin d’autres précisions.

  4. CJ 23 juillet 2015 at 14 h 07 min #

    Bonjour,
    Je viens d’effectuer une réservation d’un véhicule de location via internet et je vois que le dépôt de garantie se fera via CB avec une demande de pré-autorisation. Sur plusieurs forums j’ai pu lire que certains loueurs avaient pu prélever des sommes assez élevées sans prévenir suite à des « litiges » assez discutables…
    Ma question : Pour me protéger, est-ce que je peux faire opposition auprès de ma banque pour tous montants qui pourraient être prélevés par le loueur de voiture, hormis le montant de la location ?

    • Clpaiements 24 juillet 2015 at 20 h 42 min #

      Bonjour et merci pour votre intérêt à ce site. Selon la loi, La banque a l’obligation de rembourser une opération de paiement par carte bancaire, si les 3 conditions suivantes sont réunies :
      1) l’utilisateur de la carte a donné son accord pour un paiement sans en connaître le montant exact (coordonnées de carte bancaire fournies à une agence de location pour couvrir une facture finale au montant non fixé à l’avance, par exemple),
      2) le montant de l’opération concernée est démesuré par rapport aux habitudes de l’utilisateur de la carte,
      3) l’utilisateur de la carte apporte des éléments tendant à démontrer qu’il est victime d’un vol, d’un abus de confiance ou d’une escroquerie de la part du bénéficiaire du paiement.

      D’après ce que vous dites, vous devez réunir ces conditions sans problème. Mais pensez à bien conserver toutes les preuves de la transaction ainsi que de la restitution du véhicule avec le procès-verbal associé. Les litiges liés aux cartes bancaires sont longs et fastidieux. Avant de procéder à la location, il faut vous assurer de la réputation du loueur en allant sur les forums et les sites équivalents. Bonne chance.

  5. Alice 6 août 2015 at 18 h 32 min #

    Bonjour.
    Si j’ai bien compris, étant donné que le montant de la pré-autorisation vient est déduit du plafond de la carte utilisée, cela voudrait-il dire que le compte bancaire n’a pas besoin d’être approvisionné du montant correspondant ? Merci.

    • Clpaiements 16 août 2015 at 17 h 54 min #

      Bonjour,
      Oui le montant de la pré-autorisation est déduit du plafond de paiement de votre carte. Dans la plupart des cas, vous n’avez pas besoin d’approvisionner votre compte bancaire, puisque le plafond des paiements est assez élevé (2000 € à 3000 € sur une période de 30 jours pour une visa classique). Vous ne pouvez pas faire une pré-autorisation avec un montant supérieur au plafond. Que votre compte soit approvisionné ou pas, la pré-autorisation sera rejetée. Il faudra une carte de la gamme supérieure comme une visa premier ou une visa infinite. La restriction créée par la pré-autorisation est le montant des achats que vous pouvez effectuer. Supposons que vous ayez un plafond de paiement de 2000 €, si la pré-autorisation est de 1500 €, vous ne pouvez acheter que jusqu’à 500 Euros au maximum. Il est évident qu’au moment du paiement, le compte devra être provisionné. Sinon la banque paiera, mais ensuite vous paierez des intérêts exorbitants liés au crédit qu’elle vous aura octroyée. Voilà. N’hésitez pas si vous avez d’autres questions. Merci et à bientôt.

  6. John 13 août 2015 at 8 h 38 min #

    comment puis-je en tant que commercant annuler une pré-autorisation? quelle est la procédure?

    • Clpaiements 16 août 2015 at 17 h 58 min #

      Bonjour,
      Tout dépend du logiciel et du TPE que vous utilisez. Je vous invite à vous renseigner auprès de votre banque ou du fournisseur de votre TPE.
      Mais il s’agit de procédure très simple. Cela ne devrait pas poser de problème particulier.

  7. Jean-jacques 2 septembre 2015 at 15 h 40 min #

    Bonjour,
    dans le cadre d’un DAC, le TPE reçoit l’information du montant final à débiter par la pompe à essence elle-même ; existe-t-il des TPE, dans le commerce, capables d’effectuer la même opération ?

    Merci !

    • Clpaiements 13 septembre 2015 at 22 h 49 min #

      Bonjour,

      Si un commerçant propose un service de type DAC où il n’est pas présent et le consommateur se sert avant de payer, il peut se faire installer ce type de TPE.
      Les TPE qu’on trouve dans le commerce ne propose généralement pas ce genre de services. Ce n’est pas nécessaire, puisque le commerçant se fait payer directement après avoir servi le client et connait donc le montant final. Mais si un commerçant a besoin de type de services, sa banque peut lui en fournir s’il fait la demande.

      En conclusion, tout dépend du besoin. La plupart des TPE du marché proposent pas ce service parce que les commerçants n’en ont pas besoin. En cas de besoin, ils peuvent se le faire installer.

      A bientôt

  8. Michèle 9 septembre 2015 at 7 h 08 min #

    Bonjour,

    La pré autorisation était de 500 euros mais le loueur a pris 1500 euros, ce que je n’ai jamais signé ni accepté. Comment est-ce possible ?

    • Clpaiements 13 septembre 2015 at 22 h 58 min #

      Bonjour,

      comment savez-vous que la pré-autorisation était de 500 Euros ? Le loueur vous l’avait-il dit ?
      Quand vous dites: « Le loueur a pris 1500 Euros », cela signifie-t-il que votre plafond de retrait a été diminué de 1000 Euros supplémentaires ou qu’il a débité 1500 Euros de votre compte ?
      Dans le premier cas, tout est revenu dans l’ordre après l’annulation de la pré-autorisation. Dans le deuxième cas, on ne parle plus de pré-autorisation, mais de débit abusif. Vous pouvez exiger le remboursement des fonds. Comme rappel, La banque a l’obligation de rembourser une opération de paiement par carte bancaire, si les 3 conditions suivantes sont réunies :

      1) l’utilisateur de la carte a donné son accord pour un paiement sans en connaître le montant exact (coordonnées de carte bancaire fournies à un hôtel pour couvrir une facture finale au montant non fixé à l’avance, par exemple),

      2) le montant de l’opération concernée est démesuré par rapport aux habitudes de l’utilisateur de la carte,

      3) l’utilisateur de la carte apporte des éléments tendant à démontrer qu’il est victime d’un vol, d’un abus de confiance ou d’une escroquerie de la part du bénéficiaire du paiement.

      Vous devez remplir ces conditions d’après ce que vous dites.

      Bonne chance

  9. bailleul 3 octobre 2015 at 17 h 06 min #

    Bonjour
    En mars nous avons loue un appartement et une voiture chez un particulier en Guadeloupe.
    Les cautions de 500€ pour l’appartement et de 1000€ pour la voiture ont été prises en pre autorisation.Malheurement nous avons eu un accident responsable lors du sejour.
    Le jour du depart, nous avons regle la franchise de 1000€ avec une carte bancaire differente des pre autorisation,qu’en a l’appartement il a ete signe au contrat sans probleme.J’ai demande l’annulation des pre autorisation,il m’a ete repondu que cela se faisait automatiquement sans autre commentaire.
    A notre retour en metropole,le proprietaire nous a debite les sommes de 1000€ et 500€ correspondant aux montants des pre autrisations.
    Il nous a debite aussi les sommes de 700€,500€ et 500€ en VAD certainement en volant notre cryptogramme derriere notre carte.pour ses sommes nous avons fait opposition et recupere notre argent.
    Mais en ce qui concerne les 1500€ dont j’ai donne ma pre autorisation, la banque se decharge en disant que j’ai donne une pre autorisation et que cela valait pour paiement.
    Pouvez-vous me conseiller sur ce sujet qui dure depuis trop longtemps .d’avance merci

    • Clpaiements 3 octobre 2015 at 23 h 24 min #

      Bonjour Monsieur,

      Si les informations de votre carte ont été récupérées, il faudrait immédiatement demander une nouvelle carte à votre banque si cela n’a pas encore été fait.
      En ce qui concerne votre problème, vous êtes dans une situation délicate. Vous êtes tombé sur un escroc et vous avez eu la malchance d’avoir un accident responsable.
      Contrairement aux achats en VAD qui sont remboursés facilement en cas de contestation, les paiements de proximité, eux sont plus difficiles à se faire rembourser si vous avez été victime d’une arnaque. Et puis, je suppose que vous habitez la métropole alors que votre loueur habite la Guadeloupe. Cela complique encore les choses.
      Vous pouvez facilement prouver que le loueur a prélevé deux fois la franchise, mais ce n’est pas le problème de la banque ou des banques. Si vous connaissez quelqu’un en Guadeloupe qui peut aller voir le loueur, n’hésitez pas à lui demander d’aller montrer les preuves au loueur et menacer de porter plainte. Intenter directement une action en justice me semble une autre option. Cela va nécessiter d’autres dépenses et prendre beaucoup de temps. A vous de juger si cela vaut vraiment la peine.

      • bailleul 4 octobre 2015 at 13 h 07 min #

        Bonjour
        Merci de votre analyse.La carte a bien etait changee,nous avons ete plus que le possible avec la banque qui ne nous fait que l’aumone de certains frais banquaire ,notre plainte contre ce monsieur est passee aux oubliettes ,je m’avoue vaincu par ce systeme de carte qui ne protege que le commercant ou l’escroc.Merci encore de votre implication.

  10. David 6 octobre 2015 at 10 h 19 min #

    Bonjour.

    J’ai une question un peu technique:
    le message de demande de pré-autorisation est construit de la même façon que le message d’autorisation si j’ai bien compris.

    Je suis commerçant (en VAD) et dans 99% je ne vais pas débiter le client.
    Cela ne va pas générer des anomalies côté VISA ou MC si j’envoie des demandes de pré-autorisation sans jamais demander la télécollecte (sans jamais demander le paiement).
    En gros, des autorisations sans dénouement, je en suis pas sûr que ça plaise beaucoup à MC/Visa…

    Merci beaucoup pour cette page: c’est très intéressant.
    David.

    • Clpaiements 13 octobre 2015 at 22 h 39 min #

      Bonjour,

      Merci pour votre commentaire.
      Je ne connais pas quel est le volume des transactions que vous faites chaque mois. Mais il faudrait un nombre vraiment très important de pré-autorisations non dénouées pour que les business models de VISA/MC qui sont assez similaires soient remis en cause. Je ne pense pas que vous ayez du souci à vous faire. Lorsque vous ne demandez pas le paiement lié à la pré-autorisation, elle est annulée au bout d’un certain délai. A mon avis, vous n’avez vraiment aucun souci à vous faire. Vous payez de toute façon le service VAD à votre banque ou à votre fournisseur qui lui paye le droit d’utiliser les services des différents réseaux … Donc au final VISA/MC gagne toujours. Un peu moins sur vous. Mais ils gagnent.

      Bonne continuation

    • matthieu 26 avril 2016 at 8 h 09 min #

      Je découvre ce site très intéressant, et j’en profite pour l’enrichir:
      Pour Mastercard surtout, les fortes pénalités pour demandes d’autorisations concernent surtout les demandes indéfinies (ni en pré-autorisation, ni en autorisation finale).
      Le cout est supportée par l’acquéreur (la banque liée à votre TPE).

      Les demandes en pré-autorisation sont facturées par Mastercard à l’acquéreur également.

      • Clpaiements 5 mai 2016 at 20 h 39 min #

        Merci pour votre contribution très utile.

  11. Fayulu 21 octobre 2015 at 18 h 18 min #

    Bonjour,

    J’ai un site e-commerce et je commercialise des skateboard électrique, j’aimerai ajouter en plus de la vente la location de mes produits. En tant qu’autoentrepreneur puis-je utilisé le système de pré-autorisation ? Si oui est-il possible de le faire a travers des plateforme tel que paypal et/ou payplug ?

    • Clpaiements 27 octobre 2015 at 23 h 29 min #

      Bonjour,

      Difficile de trouver l’information sur le NET. A priori Paypal offre la pré-autorisation, mais sur une durée assez courte, généralement inférieure à une semaine.
      Il faudrait les contacter directement pour en connaitre les modalités exactes.

      A bientôt

  12. David 26 octobre 2015 at 13 h 44 min #

    Bonjour.

    J’ai encore une question, qui pourrait intéresser des commerçants.
    Si le client réserve 2 mois à l’avance un bien, on m’a conseillé de procéder ainsi:
    1°) Une 1ère pré-autorisation le jour de réservation du client: d’un montant de 2€ (permet de vérifier la validité de la carte du client)
    2°) 6 jours avant l’arrivée du client: pré-autorisation du montant total du bien.

    Question: lors de la 1ère pré-autorisation, nous aimerions que le client se sente concerné par sa réservation. Doit-on forcement lui afficher le montant de 2€ qui sera véhiculé dans la demande de pré-auto ou est-il possible de lui afficher le montant total du bien ?

    Merci :-)
    David.

    • Clpaiements 27 octobre 2015 at 23 h 17 min #

      Bonjour,
      techniquement tout est possible. Vous pouvez afficher le montant que vous souhaitez ou ne rien afficher du tout.
      Afficher ce que vous souhaitez est assez facile surtout si l’affichage de cette information est réalisée sur votre propre site.
      Il faut alors récupérer le montant total du bien au lieu du montant de la pré-autorisation et l’afficher.
      Mais à votre place, je serai extrêmement prudent sur la façon de communiquer l’information au client. Vous pouvez dire par exemple : « Votre bien d’un montant de xx Euros a été réservé avec succès. Présentez-vous à l’adresse suivante … à telle date … » Mais Ne dites pas :  » Le montant de xx Euros a été réservé pour la location du bien. » Ce ne serait pas vrai et vous pourrez avoir des problèmes. Si c’est trop compliqué, essayez de trouver une phrase qui va faire que le client se sente engagé sans afficher de montant.

      Bon courage.

  13. Angelique 15 décembre 2015 at 22 h 14 min #

    Bonsoir,
    Je crois avoir été victime d une escroquerie et j’aimerais quelques informations sur ce mode de paiement.

    Suite à un vol de clefs de domicile, j’appelle mon assurance qui me dit ne rembourser que jusqu’à 500€. J’appelle ensuite le serrurier qui me confirme ne pas en avoir pour plus de 200€ par téléphone.

    Le serrurier vient changer la serrure, me fait la facture et m’informe qu.il fonctionne par pré autorisation de cb… Une fois avoir validė trop rapidement et sans penser à vérifier avant… Je mappercoit qu’il m’a compter 1730€ de facture….. Il m assure qu’il a l’habitude de travailler avec les assuren est que les assurances remboursent les clients à chaque fois. Et que de toute façon il lui faudra le code de pré paiement sous 10jours pour être payer.
    Mais je n’ai aucune preuve. J’ai bien peur que l’assurance ne me rembourse que les 500€ et le reste soit de ma poche.
    J’ai donc plusieurs questions:

    – puis je annuler cette transaction?
    – si ce n’est pas le cas ai-je un recours en cas de débit des 1700€?
    – que se passe t il si je ne donne pas ce fameux code? La transaction tombe t elles aux oubliettes?
    – est ce que le serrurier peut activer le paiement à distance sans mon code?

    Merci de votre réponse

    • Clpaiements 2 janvier 2016 at 11 h 14 min #

      Bonjour,

      pour les deux premières questions:
      – puis je annuler cette transaction?
      – si ce n’est pas le cas ai-je un recours en cas de débit des 1700€?

      En lisant votre commentaire, je pense que vous remplissez toutes les conditions pour cas de détournement d’autorisation.
      Si vous contestez l’opération, la banque vous remboursera. Par contre, il faudra prouver que vous êtes vraiment victime d’un abus de confiance.
      En effet, la banque a l’obligation de vous rembourser une opération de paiement par carte bancaire, si les 3 conditions suivantes sont réunies :
      1) vous avez donné votre accord pour un paiement sans en connaître le montant exact (coordonnées de carte bancaire fournies à un hôtel pour couvrir une facture finale au montant non fixé à l’avance, par exemple),
      2) le montant de l’opération concernée est démesuré par rapport à vos habitudes,
      3) et vous apportez des éléments prouvant que vous êtes victime d’un abus de confiance ou d’une escroquerie de la part du bénéficiaire du paiement.

      Pour les deux dernières:
      – que se passe t il si je ne donne pas ce fameux code? La transaction tombe t elles aux oubliettes?
      – est ce que le serrurier peut activer le paiement à distance sans mon code?

      Le commerçant (serrurier en l’occurrence) peut activer le paiement sans votre code. Sinon la pré-autorisation ne servirait pas à grand chose.
      Je vous invite à être vigilant et à regarder régulièrement vos relevés de compte.

      La seule question qui reste est : qu’allez-vous faire si le serrurier maintient ses 1730 € et que l’assurance ne vous rembourse que 500 € ?
      Je vous souhaite beaucoup de chance et que les choses tournent bien.

      N’hésitez pas à laisser un autre commentaire.

      Bonne chance

  14. Red 10 février 2016 at 14 h 31 min #

    Bonjour,
    Merci pour cet article très détaillé. Cependant j’aurais 2 questions :
    1) imaginons une location de voiture à l’étranger et donc une pré-authorisation en devises étrangères. La pré-authorisation donne ensuite lieu à un prélèvement 10 jours plus tard. Quel taux de change sera appliqué ? Celui de la date de pré-authorisation ? Ou celui de la date de prélèvement ?
    2) imaginons que la pré-authorisation soit de 2000€, pour couvrir les réparations d’un éventuel accident. Des dégâts étant constatés à la restitution du véhicule le loueur décide de prélever la totalité des 2000€, expliquant qu’il remboursera la différence avec les frais réels de réparation « plus tard ». En effet les dégâts sont vraisemblablement très inférieurs au montant maximum de la pré-authorisaion. Le client est-il en droit de contester le prélèvement auprès de sa banque ? Les 3 conditions énoncées plus tôt sont-elles remplies ?
    Merci !

  15. Ghislaine 16 février 2016 at 7 h 41 min #

    Bonjour, Voilà j’ai louer une voiture il y avait une caution de 200€ qui a été débité de mon compte ensuite en ramenant le véhicule j’ai redonner la même cb, sur le ticket il y à écrit abandon montant estimé 200€ montant débite 00,00€ clôture pré-autorisation, cela date depuis quatre jours,alors ma question est je voudrais savoir pourquoi la somme n’ai pas ré créditer sur mon compte ? Sinon au bout de combien de temps ? Merci Cordialement

  16. Rachel 31 mars 2016 at 15 h 10 min #

    Bonjour,

    Votre article est très clair. Je viens d’avoir un problème de ce genre sur le site bien connu Amazon. Ceux-ci ont demandé une pré-autorisation. Ma commande a été annulée le même jour mais la pré-autorisation reste et bloque le montant de l’achat annulé. De plus, comme il s’agit d’une carte prépayée, j’avais juste le montant que je voulais dessus et cette somme reste réservée pendant 14 jours. Amazon me dit de voir avec ma banque mais ma banque (je suis en Belgique) me dit que c’est Amazon qui doit demander l’annulation. Apparemment ils ne le font pas sans qu’Amazon leur envoie un mail de confirmation de l’annulation de la commande.. Bref, le client qui a annulé sa commande dans les conditions légales ne reçoit pas son argent en retour car le montant reste bloqué et chacun se renvoie la balle. D’après ce que j’ai lu, peu de gens savent cela et résultat des courses on se retrouve avec une commande annulée sans avoir son argent de retour (la somme reste bloquée) et Amazon ne semble pas au courant de ce problème-là. Où est la facilité de l’annulation si on doit attendre 14 jours avant de récupérer de l’argent envoyé via une carte de crédit Prépaid de surcroît où l’on met le montant qu’on souhaite. Cela me semble un non-sens à l’ère des paiements électroniques alors qu’une société comme Amazon qui a pignon sur rue devrait être habituée à annuler les pré-autorisations si les commandes sont annulées. Je ne sais plus quoi faire et vous remercie de votre réponse.

  17. cann 9 mai 2016 at 18 h 02 min #

    bjr
    jessaye d’acheter des cartes itunes mais apres avoir tout rentrer on me dit que le montant n’est pas reserver et que la transqction a échoué je ne comprend rien

  18. Mike 15 mai 2016 at 11 h 07 min #

    Bonjour,

    Je suis dans la même situation que Rachel. J’ai voulu payer un voyage en ligne sur le site Expedia, seulement suite à un changement récent de carte je n’ai pas fait attention que la somme dépassée le plafond de ma carte. Le paiement a été refusé. Après le la 2eme tentative je me suis rendu compte de mon erreur et j’ai contacté ma banque qui a monté mon plafond. Cela aurait dû suffire, malheureusement Expedia avait bloqué 1600€ s’en m’en informer à chaque transaction soit 3200€. La banque n’en ayant pas tenu compte lors de l’augmentation du plafond, mais 2 nouvelles tentatives de paiements ont également étés refusé car les 3200€ déjà bloqués limitait d’autant plus mon plafond. Résultat encore 2 paiement de refusé et un total de 4500€ de bloqué ! A priori une sécurité c’est activée au niveau de la banque limitant et ce n’est qu’en les rappelant qu’ils m’ont informé de la situation.
    A ce jours ils ont remonté par 2 fois le plafond de paiement en me demandant d’attendre 48h pour une nouvelle tentative de paiement, malgré cela ils sont toujours systématiquement refusés, même sur d’autre sites comme Air France et bien que le plafond de paiement n’ait jamais atteint le solde du compte. Il s’agit d’une carte visa premier Hello Bank (BNP) et malgré de nombreux échange depuis 15 jours avec Expedia et ma banque, ceux-ci ce renvoi mutuellement le problème.
    Mes questions sont les suivantes :
    1- Expedia est-il en droit de bloquer un montant en cas de paiement refusé sachant que les réservations ont étés annulé ?
    2- Expedia n’aurait-il pas dû m’informer du blocage d’une garantie de paiement ? (la seule information fournie était que mon paiement avait été annulé)
    3- Ma banque n’avait-elle pas un devoir d’information lorsque je lui ai signalé mon refus de paiement et demandé une hausse du plafond ?
    A ce jour impossible d’utiliser ma carte pendant 1 mois…
    Merci par avance pour vos clarifications.

  19. Nath 16 octobre 2016 at 21 h 10 min #

    Bonjour
    Mon mari a utiliser ma cb pour une pre autorisation pour un acompte avant travaux dans une foire de la maison pour des travaux de chauffage.
    Or je ne veux pas faire les travaux dans l’immédiat car d’autres prévus avant!
    Met il possible de bloquer la somme ou de ne pas donner suite à ce paiement.. Je suis hyper stressée car le montant est élevé pour mon budget!!!
    Merci

  20. Autoprest 7 décembre 2016 at 11 h 49 min #

    Bonjour,
    je viens de créer une société de location de véhicule.
    Je pars en déplacement à l’international demain, pour un mois et pris par le temps je cherche un organisme capable de me faire une pré-autorisation que par téléphone.

    Merci d »avance de votre aide.
    Cordialement

  21. Romane 19 janvier 2017 at 22 h 21 min #

    Bonjour,

    Si je suis dans un hôtel et qu’au début ou à la fin de mon séjour je souhaite régler celui-ci par VAD est-ce possible ? L’hôtelier a t-il le droit de refuser ? Peut-il spécifier un autre moyen de paiement ou me refuser l’accès à ma chambre ?

  22. Martine 5 mars 2017 at 6 h 32 min #

    Bonjour,
    J’aimerais avoir un renseignements je suis loueur d’un Studio et suis hébergée chez Booking.com et je demande a mes locataires une caution en cas de dégâts, nous avons la possibilité chez Booking de demander le N° de la carte bancaire en cas de réservation je voudrais savoir si serait possible de reprendre les éléments de la carte car je n’ai pas de terminal et comment organiser pour pouvoir faire une pré autorisation pour la caution excusez moi si ma question est vague merci
    Cordialement

  23. Pierre 17 mars 2017 at 2 h 13 min #

    Bonjour,

    je viens de découvrir une pratique très surprenante !

    Si l’on achète dans un distributeur Sélecta (qui ont en général mauvaise réputation du fait de leurs pannes bien connue, mais passons…) une boisson de 2 euros, et que l’on paye par carte… Sélecta bloque 15 EUROS !

    C’est tout de même formidable…. De quoi veulent-ils se prémunir puisque l’on ne peut pas acheter davantage au distributeur !

    C’est illogique et inadmissible à mon sens.

    Bien à Vous.

  24. LEPAGE 25 avril 2017 at 13 h 57 min #

    Bonjour,

    Concernant les DAC (pompes) je suis le commerçant, comment vérifier que la demande de redressement est bien émise?, doit elle être émise par l’automate qui gère la pompe ou par l’acquéreur?

    • Clpaiements 1 mai 2017 at 17 h 27 min #

      Bonjour,
      C’est l’automate qui doit émettre la demande de redressement puisque c’est de l’automate que part la pré-autorisation. Comment vérifier que cela a été fait ? Aujourd’hui, les forunisseurs de TPE proposent un site en ligne sur lequel vous pouvez consulter les statuts des transactions et les échanges de messages qui y sont liés. La demande de redressement est intégrée au protocole du réseau et faite de façon automatique. A moins qu’il y ait un gros souci, ce sera toujours fait. Le flux passe par l’acquéreur, la banque du commerçant. Ce dernier peut donc également confirmer qu’elle a été bien émise. Il faut voir avec ce dernier s’il met une interface à disposition du client pour cette vérification.

  25. Jérôme 27 avril 2017 at 15 h 32 min #

    Bonjour.

    J’ai parcouru beaucoup d’articles et de textes officiels (GIE cartes bancaires) car je souhaite mettre en place un système de pré-autorisation bancaire en VAD.

    Ce que j’ai appris :

    – Une pré-autorisation en VAD (en France) n’est valable que maximum 7 jours
    – Il est possible de rejouer un token de pré-autorisation, permettant par exemple de refaire une demande de pré-auto sur le compte du client à la fin des 7 jours
    – TOUT PAIEMENT EN LIGNE est (apparemment) répudiable. Ce qui signifie que pour tout achat en ligne ou toute pré-auto, vous pouvez demander un remboursement et votre banque vous rembourse.

    Ma question :

    – Est-ce que certains d’entres-vous utilisent des pré-auto en VAD sur des périodes de plus de 7 jours ?
    – Si oui, pouvez-vous m’expliquer comment vous faites cela ?
    – Comment s’assurer que cette nouvelle demande de pré-auto ne va pas s’ajouter à l’encours carte du client et à la pré-autorisation effectuée précédemment ?

    Merci.

    • Clpaiements 1 mai 2017 at 17 h 30 min #

      Bonjour,
      Malheureuseument, nous n’utilisons pas de pré-auto en VAD sur des périodes de plus de 7 jours.
      j’espère qu’un fidèle lecteur de ce site pourra vous aider à trouver les réponses à vos questions.

  26. Hafiane 17 mai 2017 at 19 h 04 min #

    Bonjour je voudrai savoir si une opposition de carte bleu peut annuler une empreinte carte bleu.?
    Merci

  27. Michel 25 mai 2017 at 18 h 53 min #

    La pré auto sur une icarte sans la bloquer .
    C’est possible ?

  28. laurane 3 juin 2017 at 9 h 35 min #

    Bonjour,

    J’aurai une petite question. J’ai utilisé ma carte bancaire pour réserver un hôtel en Espagne (annulation possible 3 jours avant l’arrivée). Comme j’ai eu un problème de puce, ma banque m’a remplacé ma carte avec le même numéro de carte bancaire mais bien sûr une date de validité différente et un code derrière différent.
    J’ai relu ma réservation. Il est marqué qu’une pré autorisation peut être demandée avant mon arrivée et que si elle est refusée cela annulera ma réservation Qu’en pensez vous?

    Merci par avance.

  29. Dylan 16 juin 2017 at 18 h 43 min #

    Bonsoir,
    Je voudrais votre avis sur ma situation actuelle.
    Le 9 juin, j’ai procédé à un paiement par carte prépayée de la banque postale pour un billet d’avion sur le site d’Ethiopian Airlines. La somme apparaît bien comme débitée sur opérations. Mais ma réservation a été annulée car Ethiopian Airlines n’a reçu aucun paiement. Ma banque me demande un justificatif d’annulation afin que la somme bloquée soit recreditee sur ma carte sinon il faut attendre 30 jours. Le problème c’est que la compagnie aérienne ne fait cela que par mail et ce n’est pas conforme pour la banque.
    Ma question est donc : Au bout de ces 30 jours, la Banque postale va-t-elle me rendre cette somme bloquée !?
    Merci pour votre aide.
    Kenavo ar vech all !
    Dylan

  30. BRION 16 août 2017 at 11 h 56 min #

    Bonjour,

    Je voudrais votre avis sur ma situation actuelle
    Je posséde une carte prépayé, le 01 Août 2017 j’utilise celle ci pour une location de véhicule la première caution est annulé suite à une erreur du commerçant mais débité de mon compte, on refait la même manipulation est la deuxième passe hors il me restait sur ce compte 600€ n’ayant aucun autre moyen de règlement étant en déplacement j’annule cette location. A ce jour j’attends toujours le remboursement de ma banque dès le 2 Aout 2017 ai fourni toute les pièces justificatives mais toujours rien qu’elle sont mes droits
    Merci pour votre aide
    Séverine

  31. GIANNINI 18 août 2017 at 5 h 29 min #

    Bonjour; je pense encore à joli coup d’arnaque, en effet toutes les explications vaseuses seraient peut être valable car au « moyen âge de la carte bancaire » il n’y avait pas ce vol manifeste. Je vais voir mon député pour lui soumettre cette idée folle que la loi passe par le peuple à l’assemblée nationale et non par le privé
    je conseille à chacun de se rapprocher de son député pour avoir le plus de retours possible

Laisser un commentaire

Contactez-nous via ce formulaire